ALERTE : billetterie ouverte !

© MT180 France Universités-CNRS – David Pell

Retrouvez les 16 finalistes nationaux 2022 à la finale nationale le 31 mai à Lyon !

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Ce concours s’inspire de Three minute thesis (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie.

Le concept a été repris en 2012 au Québec par l’Association francophone pour le savoir (Acfas) qui a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones.

Les 16 finalistes nationaux

Alphanie Midelet

Université Grenoble Alpes
Laboratoire Hypoxie et physiopathologies cardiovasculaires et respiratoires (Inserm, Université Grenoble Alpes)

“Traitement du syndrome d’apnée obstructive du sommeil par pression positive continue : étude des données de télésurveillance pour comprendre l’impact des modifications du traitement et prédire les évènements aigus”

Anaïs Perrichet

Université Bourgogne Franche-Comté
Laboratoire Lipides Nutrition Cancer (université de Bourgogne, INSERM, UBFC)

“Ciblage de l’IL-1 pour augmenter l’efficacité de la chimio-immunothérapie dans le cancer”

Anne Cousin

Université de Strasbourg
Institut de Biologie Moléculaire des Plantes (Université de Strasbourg, CNRS)

“Nanocorps pour la détection et la résistance aux virus responsables de maladies de la vigne”

Bastien Marguet

Université Claude Bernard Lyon 1
Institut Lumière Matière (Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS)

“Modélisation de la naissance des joints de grains dans les matériaux bidimensionnels : application au graphène”

Charlotte Montillot

Université Bourgogne Franche-Comté
Laboratoire lipides Nutrition Cancer (Université de Bourgogne, INSERM, UBFC)

“Identifier le rôle de VPS13B dans le système nerveux central”

Daniela Krebber

Université de Guyane
Laboratoire Écologie des Forêts de Guyane (AgroParisTech, INRAE, Cirad, CNRS, Université des Antilles et Université de Guyane), Laboratoire botAnique et Modélisation de l’Architecture des Plantes et des végétations (CIRAD, CNRS, INRAE,IRD, Université de Montpellier)

Comment la biodiversité influence-t-elle la réponse des forêts tropicales au changement climatique ?”

Emilie Mauduit

Université Toulouse 3 – Paul Sabatier
Centre de Recherches sur la Cognition Animale (Université Toulouse 3 Paul Sabatier, CNRS)

“Socialité et plasticité phénotypique chez les araignées”

Esther Boissin

Université Paris Cité
Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Education de l’enfant (Université Paris Cité, CNRS)

“Débiaiser les intuitions et promouvoir la logique chez les populations adultes et adolescentes”

Isabelle Hoxha

Université Paris-Saclay
Laboratoire Complexité, Innovation, Activités Motrices et Sportives (Université Paris Saclay)

“Mécanismes neurocognitifs de l’anticipation perceptive dans la prise de décision”

Julien Berthe

Université de Reims Champagne-Ardenne
Groupe d’Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques et Archéologiques

Morphologies et paysages de la Montagne de Reims, apport de l’analyse spatiale sous SIG des images lidar

Maxime Robic

Université de Rennes 1
Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (CentraleSupélec, CNRS, ENS Rennes, IMT Atlantique, Inria, INSA Rennes, Université Bretagne Sud, Université de Rennes 1)

“Asservissement visuel d’une constellation de satellites”

Natacha Guyader

CY Cergy Paris Université
Laboratoire Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Energie (CY Cergy Paris université, CNRS, ENS Paris-Saclay, Cnam, Université Gustave Eiffel, Université Paris-Saclay)

“Suivis de stabilité d’émulsions cosmétiques modèles par une caractérisation multi-échelle/physique pour une meilleure compréhension des processus de vieillissement et de conservation”

Oscar Cosserat

La Rochelle Université
Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur pour l’Environnement (La Rochelle université, CNRS)

“Intégrateurs géométriques en géométrie de Poisson”

Pierre Damien Fougou

Université de Bordeaux
Institut de recherche en Droit des Affaires et du Patrimoine (Université de Bordeaux)

“La monnaie électronique dans les espaces bancaires européen, sous-régionaux africains et OHADA”

Samantha Aguillon

Université de La Réunion
Laboratoire Processus infectieux en milieu insulaire tropical (Université de la Réunion, Inserm, CNRS, IRD)

“Rôle de l’écologie et des dynamiques de populations du Petit Molosse de La Réunion dans la circulation d’agents infectieux”

Yaovi Jean-Pierre Adjikpo

Université de Bretagne Occidentale
Laboratoire Aménagement des Usages des Ressources et des Espaces Marins et Littoraux (UBO, Ifremer)

Les aspects juridiques de la labellisation des produits de la mer

Comment participer ?

Inscription

L’inscription des candidats se fait sous réserve de participation de leur université à Ma thèse en 180 secondes.
Aucune inscription individuelle ne sera prise en compte.

Formation

L’adhésion d’un regroupement donne accès au concours ainsi qu’à la formation Ma thèse en 180 secondes.

Ressources

Admissibilité

Pour prendre part au concours, les participants doivent satisfaire aux conditions d’admissibilité suivantes :

  • S’exprimer en français ;
  • Pour participer, le candidat doit être inscrit en doctorat pour l’année universitaire en cours (2021-2022), ou avoir obtenu son doctorat lors de l’année universitaire précédente à savoir 2020-2021.
  • Représenter le regroupement universitaire/ l’université dans lequel le doctorant est inscrit;
  • Présenter un état d’avancement suffisant du projet de recherche doctoral ;
  • Avoir informé de sa participation au concours leur directeur de thèse et / ou financeurs et son directeur d’unité ;
  • Représenter le pays dans lequel il a été sélectionné à la finale internationale;
  • Plus largement, le doctorant doit être inscrit dans une université du pays qu’il représentera lors de la finale internationale,
  • Ne pas avoir déjà été finaliste national du concours lors une édition précédente,
  • Seule l’université du candidat sera affichée sur les supports de communication.

ATTENTION : Tout candidat se présentant au concours doit bien tenir compte du calendrier défini pour l’ensemble de ce concours (des dates de la demi-finale en avril 2022, des dates de la finale nationale en juin 2022 et de la date de la finale internationale qui se tiendra à Montréal à l’automne 2022).
Toutes les informations relatives à la participation au concours sont détaillées dans le cahier du candidat

Pour participer à l’édition 2022 de Ma thèse en 180 secondes les étudiants doivent s’adresser aux coordinateurs du concours dans leur regroupement d’université.

Éditions précédentes

Les lauréats de l’édition 2021 de gauche à droite : Peter Stephen Assaghle, 3ème prix du jury (Aix-Marseille Provence Méditerranée); Paul Dequidt, 1er prix du jury et prix des internautes (Université Confédérale Léonard de Vinci); Louise Fliedel, 2ème prix du jury (Alliance Sorbonne Paris Cité).

© MT180 CPU-CNRS – David Pell

Les finalistes 2021

Paul Dequidt (1er Prix du jury et Prix du public)
Louise Fliedel (2e prix du jury)
Peter Stephen Assaghle (3e prix du jury)

Les finalistes 2019

Tom Mébarki (1er Prix du jury et Prix du public)
Leah Vandeveer (2e prix du jury)
Apolline Chabenat (3e prix du jury)

Les finalistes 2018

Philippe Le Bouteiller (1er Prix du jury et Prix du public)
Colin Gatouillat (2e prix du jury)
Camille Vautier (3e prix du jury)